Vous êtes ici

Les collections du musée de Mars-la-Tour rejoindront Gravelotte.

Le 15 juin 2006, Philippe Leroy, Président du Conseil Général de la Moselle, a signé avec Françoise Jacques, Maire de Mars-la-Tour, un contrat de dépôt des collections de l'ancien musée de Mars-la-Tour, dans la perspective de la création en 2010 du Musée Départemental de la Guerre de 1870 à Gravelotte.La commune de Mars-la-Tour, dont l'ancien musée militaire de la guerre de 1870, fondé par l'Abbé Faller, avait dû fermer ses portes au public il y a plus de 30 ans, souhaite profiter du projet de musée départemental de la guerre de 1870 à Gravelotte pour valoriser différemment son histoire et son patrimoine et a décidé de déposer ses anciennes collections au Département. Celles-ci, intégrées dans le domaine privé de la commune, ont par ailleurs subi plusieurs vols récents. La municipalité a donc décidé, comme il en a déjà été question à diverses reprises par le passé, de déposer les collections au musée départemental de Gravelotte.Françoise JACQUES souhaite aujourd'hui se concentrer sur la valorisation de l'église de la commune. Ce lieu de culte avait été aménagé par l'abbé Faller comme un véritable « mémorial » de la guerre. Avec l'imposant monument « Bogino » et le musée, l'église a constitué l'élément central de fêtes commémoratives importantes et possède encore de nombreux éléments intérieurs en rapport avec la guerre de 1870, dont un vitrail et des plaques commémoratives.Dans le cadre d'un contrat de type « musée de France », la commune dépose au Conseil Général de la Moselle la majeure partie de ses collections pour un dépôt à long terme. La commune conservera donc la propriété de ses collections. C'est avec ce même type de contrat, très habituel dans les musées, que le Département a déjà obtenu des dépôts des musées de Metz, du musée d'Halberstadt (Allemagne) ou encore de celui de Pau.

Les collections du musée de Mars-la-Tour sont assez semblables à celles de l'ancien musée de Gravelotte, avec notamment des armes, des uniformes, des équipements militaires et des lithographies. Plusieurs objets sont essentiels à l'exposition dont une soutane et d'autres objets ayant appartenu à Mgr Dupond des Loges, l'uniforme du général Decaen, tué à Borny, la malle du général Bourbaki, quelques objets militaires attribués à tel ou tel soldat, un ensemble d'objets médicaux de campagne, extrêmement rares, et un coffre d'artillerie, très rare.
Le fonds documentaire sera également déposé et comprend un ensemble de pièces en rapport avec les fêtes patriotiques de Mars-la-Tour et différentes correspondances avec des personnalités politiques ou du monde littéraire comme Barrès. Ce fonds original, jamais étudié, pourra être directement utilisé dans l'exposition permanente.Le Département prendra à sa charge le transport, le conditionnement, le nettoyage, éventuellement la restauration des collections, ainsi que l'assurance des collections déposées.

En attendant l'avènement du musée départemental de Gravelotte, les collections seront entreposées dans les réserves d'une société spécialisée. Leur conditionnement et leur transport auront nécessité 4 jours de travail pour une équipe de 5 personnes. Une fois sur place, les collections subiront un dépoussiérage général avant une étude plus minutieuse et le marquage de chaque objet. Elles seront traitées et restaurées selon les besoins. Les collections de l'ancien musée de Mars-la-Tour seront exposées à terme dans des locaux appropriés et sécurisés.
Il faut souligner que la mention propriété de la commune de Mars-la-Tour sera précisée sur les cartels et les catalogues et un numéro d'inventaire particulier permettra de repérer immédiatement le fonds. Un partenariat va ainsi s'instaurer entre le Musée Départemental de Gravelotte et la commune de Mars-la-Tour. L'accès à la bibliothèque et à la documentation du futur musée sera facilité aux personnes recommandées par la commune.