Vous êtes ici

Lomé allemande, Lomé française

Président de l'assiociation Images & Mémoires, Stéphane Richemond s'intéresse depuis plusieurs années aux images anciennes de Lomé, photograhies et documents. Il a déjà contribué à la réalisation de plusieurs expositions dans la capitale togolaise. Il est par ailleurs membre de l'Académie des sciences d'outre-mer et de l'Institut de recherches historiques du Septentrion, à l'Université de Lille.


Lomé 1884-1914
Images de la période allemande
Stéphane Richemond avec la collaboration d'Yves Marguerat
L'Harmattan 2019, 35 €

La capitale du Togo, avec ses colonisateurs successifs, et surtout sa bourgeoisie africaine dynamique, a produit beaucoup d'images. Ce premier ouvrage en présente 300, dont beaucoup n'ont jamais été publiées, échelonnées de 1884 à 1914. Elles nous présentent Lomé à l'époque allemande, avec ses bâtiments de prestige, ses rues et ses espaces utilitaires, mais aussi ses habitants, les uns connus, les autres modestes : des anonymes oubliés dont les photographies ont sauvé le visage jusqu'à nous.

Lomé 1914-1945
Images de la période du Mandat français
Stéphane Richemond avec la collaboration d'Yves Marguerat
Association Images & Mémoires, 2020. 20€

Ce second ouvrage fait suite à celui sur la période allemande publié en 2019 ; il précède un troisième volume en préparation sur les images de Lomé de 1945 jusqu'aux années 1975.  Celui-ci présente plus de 600 images, qui ont demandé plus de dix années de recherches iconographiques et documentaires. Ici en core, beaucoup d'entre elles sont publiées pour la première fois. Elles nous font voir Lomé au cours des trente années qui ont suivi les trois décennies de la colonisation allemande, c'est-à-dire du début de la Première Guerre mondiale à la fin de la seconde, soit les six années durant lesquelles Lomé fut anglaise, puis la période du Mandat français et celle de Vichy.

Ce livre présente des images, quelle que soit leur nature, non pas en raison de leur qualité esthétique, bien souvent réelle, ou de leur exotisme suggestif, mais avant tout pour leur intérêt au service de l'histoire de la capitale togolaise. C''était déjà le cas pour le volume précédent mais ici, par exemple, pour chaque édifice est indiqué, autant que possible, la date et les conditions de sa construction, les modifications qu'il a subies au cours du temps, les fonctions successives qui ont pu être les siennes... On a aussi essayé de montrer certains aspects de la vie des Loméens, connus et inconnus.

Lomé est une agglomération vivante ; elle a beaucoup changé au cours des trente ans qui sont évoqués ici, et continue à évoluer. Les images d'autrefois nous permettent de témoigner de cette évolution, de découvrir ce qui perdure, ce qui s'est transformé ou ce qui a disparu.

Ces ouvrages sont des livres d'images, non des livres d'histoire. Ici les images n'illustrent pas l'histoire mais l'histoire commente les images. Du moins l'histoire vue par ceux qui ont produit des images, de l'objectivité froide des cartographes aux fantaisies de ceux qui souhaitent seulement garder un souvenir de leurs fêtes, en passant par l'orgueil des responsables d'un nouvel édifice qu'on inaugure...

A côté des sources écrites et orales, trop souvent insuffisantes, les images anciennes ont acquis le statut de sources de premier plan pour servir l'histoire politique, sociale, urbaine, la géographie physique et humaine, l'anthropologie et de nombreuses autres disciplines. Ces ouvrages sont donc aussi destinés aux chercheurs.

Vous pouvez acquérir ces ouvrages, et bien d'autres, auprès de l'Association Images & Mémoires, 8 rue des Abondances 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT

Tél. + 33 6 75 37 88 36
www.imagesetmemoires.com



Référence à citer

Stéphane Richemond, Images anciennes de Lomé, archeographe, 2021. https://archeographe.net/node/753